ombélifère

ombélifère
JARDIN SAUVAGE c'est un espace de culture dans lequel pousse des légumes , ... mais pas que ...

31 oct. 2014

Le calme avant la tempête


photo jardin sauvage non libre de droit


photo jardin sauvage non libre de droit
photo jardin sauvage non libre de droit

photo jardin sauvage non libre de droit photo jardin sauvage non libre de droit


photo jardin sauvage non libre de droit
photo jardin sauvage non libre de droit
photo jardin sauvage non libre de droit




4 ans que tu es là,
 4 ans et toutes tes dents, 
10 p’tits indiens dans le jardin

Faire du feu, rire, jouer, …

1 , 2 , 3 … souffler
 Joyeux anniv' petite indienne




 

30 oct. 2014

C’est l’automne, …



photo jardin sauvage non libre de droit

photo jardin sauvage non libre de droit

photo jardin sauvage non libre de droit

photo jardin sauvage non libre de droit

photo jardin sauvage non libre de droit

























Hommage à la terre, saveur de l’hiver qui s’annonce lentement mais sûrement.

Déguster ces drôles de courges et si petits potirons poussés gracieusement dans le jardin

Recette bio et locale pour ce repas tout droit inspiré des légumes passent à table, ce tout  1er livre de cuisine reçu en cadeau il y a bien longtemps. Anthologie de saveurs simples. Sublimation des légumes du jardin, de l’automne et des produits d’ici. J’adore.

Courges et potirons farcis aux noix, champignons des bois et  bleu du Vercors



Ce qu’il vous faut:


Petites courges et potirons à choisir selon votre inspiration du marché ou la récolte du jardin

Champignons des bois, selon votre récolte du matin, votre inspiration du marché (ou les deux …)

(Ici mélange de cèpes, trompettes chanterelles et … champignons de Paris (et oui …)

Du bleu du Vercors (le meilleur en toute subjectivité dauphinoise)

Les immanquables : Ail, sel, poivre, huile d’olive.




Ôter les chapeaux des courges et potirons

Leur ôter leurs graines qui seront  semées au printemps ou dégustées  légèrement salées

Les cuire têtes renversées au cuit vapeur (sans oublier leur chapeau)

Ôter la chaire des petites courges  et la  mixer  avec le plus gros des potirons (peau comprise of course ) pour former une purée douce à laquelle vous rajouterez dans un 1er temps, les champignons préalablement revenus à la poêle avec de l’ail et de l’huile d’olive puis dans un second temps, le bleu du Vercors et  les noix

Salez, poivrez

Remplissez les petits potirons et autres courges de ce mélange

Mettez au four afin de réchauffer ce plat qui n’en sera que meilleur

Rajouter les chapeaux

Serve avec du riz, une salade d’épinards fraichement coupés

C’est prêt !


Une recette cadeau pou ce trés beau blog culinaire qui souffle plein d’énergie et de beauté ses 5 Bougies.

  http://www.map-titecampagne.net/2014/10/01/concours-bon-beau-et-bio-pour-feter-les-5-ans-du-blog/

 Happy 5 ans ! 

28 oct. 2014

Pommes, pommes, pommes, ...




Pommes, pommes, pommes
C'est l'automne

Pommes, pommes, pommes,
C'est l'automne
Si monotone.
C'est triste, triste, triste,
Les feuilles mortes,
Les flaques d'eau,
Le vent dans la ruelle qui emporte les journaux.

À Boulogne,
C'est de saison,
Les enfants
Ramassent des marrons.
En caressant l'automne
Un balayeur fredonne:
"Pommes, pommes, pommes ...
Oh mon amour,
Le jour viendra
Où tu refleuriras."

La nuit tombe.
On s'étonne:
Ces feuilles sur le sol?
Et oui, c'est l'automne.
Un homme sans toit
Occupe un banc de bois.
On le montre aux enfants qui n'obéissent pas.

C'est l'automne,
C'est l'automne
Et, de temps en temps,
L'hiver montre ses dents
Et la nuit, sous les ponts,
On gèle jusqu'au trognon
De pomme, pomme, pomme

… Regarder les feuilles tomber et l’écouter. 
C'est l'automne. 


27 oct. 2014

25 oct. 2014

Cabane du berger



photo jardin sauvage non libre de droit

photo jardin sauvage non libre de droit

photo jardin sauvage non libre de droit

photo jardin sauvage non libre de droit

photo jardin sauvage non libre de droit

photo jardin sauvage non libre de droit

photo jardin sauvage non libre de droit

photo jardin sauvage non libre de droit







































Odeur de feuilles, d’humus, de terre, …

Odeur du givre et de cette toute première neige, …

Odeur du soleil qui réchauffe les pierres calcaires du chemin, …

Senteur forte et familière de conifères,

Se remplir les poumons.

Plaisir de l’effort.

Prendre le temps d’un café et splendeur d’une vue su Belledonne qui rayonne dans ce ciel si bleu.

Y cueillir des graines qui seront ressemées ailleurs au printemps,

C’est juste derrière la maison,

C’est si proche qu’on en oublie sa présence,

Ça sent le feu de bois, la porte est ouverte,

C’est la cabane du berger.

L’essentiel, ...